PLÂTRE ARCHITECTURAL INTÉRIEUR

« Restaurer, transmettre et créer. »

« Gipier du XXIe siècle en Provence »

par Philippe Bertone

Philippe Bertone dispose d’un diplôme universitaire en robotique complété de plusieurs formations en ingénierie. Il a dirigé pendant 10 ans un bureau d’étude ainsi qu’une importante société au Maroc, puis s’est reconverti dans le domaine du patrimoine en créant l’entreprise «Les Ateliers du Paysage » ainsi qu’en obtenant une licence en Architectures anciennes et techniques de réhabilitation, à l’École d’architecture de Montpelier et université de Montpellier, puis en suivant diverses formations au « Centre européen de Venise pour les métiers de la conservation du patrimoine architectural », ainsi que des formations complémentaires en chimie des matériaux.

Son parcours démontre que le domaine de la conservation-restauration croise de nombreuses disciplines, tant artistiques que techniques, et accueil par conséquent des professionnels issus d’horizons très divers. Il est à présent à la fois prestataire privé sur de nombreux chantiers en réalisation et diagnostic, mais également conseiller technique et formateur dans plusieurs institutions, dont l’Académie des Arts traditionnels à Casablanca. Il est associé à plusieurs programmes de recherche et a participé à de nombreuses publications professionnelles

 

Résumé de la communication :

La restauration, la consolidation ou la réalisation de structures, sols et plafond en plâtre, supportant parfois des gypseries nécessite de combiner un matériau et un procédé traditionnels avec des techniques modernes de construction. Cela permet avec efficacité et cohérence de créer de nouvelles techniques constructives ou d’en redécouvrir d’anciennes. Ces interventions nécessitent aussi de trouver les qualités satisfaisantes à ce matériau, dont les productions industrielles ont considérablement évolué, il est donc parfois utile d’en produire artisanalement.

La tradition des maçonneries plâtrières ainsi que des enduits s’effaçant de plus en plus au profit des produits manufacturés ou pré-formulés, il devient important de favoriser leurs utilisations et d’en assurer la continuité par la communication et la formation.

À travers des exemples de chantiers, nous illustrerons l’utilisations des plâtres, en structures et décors.

 

Pour lire l’intégralité de la communication : 

Communication Philippe Bertone MAP 2017 V2

Biographie  – Participations 

L’autre Padirac, Edition du Muséum d’histoire naturelle de Lyon, 1988

Nombreux articles (géologie, archéologie, ethnologie) dans des publications associatives

Inventaire des fours à plâtre sur Upaix et Lazer, 05, écomusée du Buech, 2001

Inventaire du patrimoine Tanger- Tétouan, collaboration avec M.Temsamani, Inspecteur en chef de l’aménagement du territoire, province du Nord, 2001, non publié

Pistes du Maroc, tome 5, La chaine du Rif, Ed. Extrem’sud, 2003 Gypseries, gypiers des villes, gypiers des champs, créaphis, 2005

Ciment naturel, C. Avenier, B. Rosier, D. Sommain, Ed. Glénat, 2007.

Le guide de la restauration écologique, Eyrolles, 2010

Restauration, Savoir tout faire, Flammarion, 2010

Les enduits de façade, chaux, plâtre, terre, Edition Eyrolles, 2010.

Les enduits intérieurs, chaux, plâtre, terre, Edition Eyrolles, 2011.

PLÂTRE, Sols et couvrements intérieurs du XIIIe au XIXe siècle, coll. Albums du CRMH, Paris, Éditions du patrimoine, 2017, 368 p.

 

http://www.ateliers-du-paysage.com