Inventaire du plâtre d’extérieur aux Bordes sur Arize

(Communauté de Communes Arize-Lèze, Ariège, 09)

par Julien Salette (06 80 59 36 24)

Le village des Bordes-sur-Arize d’environ 500 habitants est un vieux village du piémont pyrénéen. Si quelques façades en ciment des années 60, 70 attestent de rénovations de façade, l’ensemble des façades du village n’ont été que très peu rénovées. Il en résulte une conservation de nombreuses façades anciennes dont une proportion considérables de façades en plâtre.

Les Bordes sur Arize sont donc une sorte de cliché photographique de l’art de travailler le plâtre d’extérieur dans le sud toulousain au cours des 18ème et 19ème siècles. D’autres villes et villages conservent encore ces traces.

Aux Bordes, nous avons pu dresser une liste des différents usages du plâtre d’extérieur en façade :

  • Enduit plâtre d’extérieur :
    • Plâtre blanc en enduit extérieur
    • Plâtre coloré dans la masse en extérieur
    • Stuc Pierre en extérieur
  • Briquetage : plâtre + foraines extérieur/intérieur (mur et sol)
  • Lien très fort entre construction à ossature bois et enduits intérieur et extérieur au plâtre.


N°1 chemin de Roussegout N° cadastre : 1909
Ossature bois + briquetage plâtre et briques foraines. Deux façades : nord-ouest et sud-est.
Le briquetage semble être fait de l’intérieur, technique sans échafaudage.
Deux types de joints plâtre : joints coupés à la truelle et joints beurrés à la main.

Façade nord-ouest
Façade sud-est.

Sur la façade sud-est, deux types de joints sont visibles. Joints minces coupés réalisés en premier. Les joints épais et beurrés à la main (traces de doigts) sont sûrement liés à une rénovation postérieure

N°2 Place du 19 mars 1962 : N° cadastre : 1866

Briques foraines briquetées au plâtre d’extérieur pour remplissage ossature bois du 1er étage et grenier. Ici l’enduit de recouvrement  chaux/ciment est récent. Les foraines briquetées sont laissées apparentes. Y a -t-il une recherche d’imitation d’un faux appareil de pierre ? Ce système de construction souvent considéré comme un remploi est tellement fréquent dans le sud toulousain qu’il semble être un système de construction à part entière. En effet, les briques foraines sont toutes intactes comme si elles avaient été achetées à cet effet et non issues d’une récupération sur chantier.

N°15 Grand rue : N° cadastre : 1780

RDC : bâti pierre + enduit chaux sable taloché – 1er étage : ossature bois + remplissage briques foraines/ plâtre d’extérieur + enduit plâtre et sable

Cette façade interroge. En effet, on observe une texture très proche entre l’enduit chaux sable du rdc et l’enduit plâtre/sable du 1er étage. Une telle unité esthétique n’est pas anodine et reflète une culture technique très ancrée dans le sud toulousain d’associer le plâtre (propriétés ignifuges, respirantes, finitions de qualité, longévité de l’enduit) aux constructions à ossature bois.

N°10 Grand rue : N° cadastre : 1861

Briques foraines briquetées au plâtre d’extérieur visibles au 2ème étage (ossature bois). L’enduit ciment sur briques foraines est récent.

N° 2 Grand rue : N° cadastre : 1865

1er étage : ossature bois + briques foraines maçonnées au plâtre + enduit plâtre d’extérieur teinté dans la masse à l’ocre jaune.

L’enduit de plâtre d’extérieur est composé de 2 couches :

  • renformi en plâtre blanc (1cm d’épaisseur)
  • finition : plâtre coloré (2 à 5mm d’épaisseur)

L’ocre jaune semble souvent choisi pour teinter les plâtres d’extérieur comme sur les façades de Toulouse ou Tarascon. Cf Tarascon sur Ariège : https://platreblog.wordpress.com/2016/12/11/pre-inventaire-archeologique-du-platre-dans-le-bati-de-tarascon-09/

N°2 place Auguste Pons : N° cadastre 2880

Ossature bois + remplissage de briques maçonnées au plâtre d’extérieur. L’enduit au ciment ou à la chaux hydraulique est récent. L’enduit au ciment ou à la chaux hydraulique est récent.

N°30 Grand rue : N° cadastre : 1805

Deux enduits plâtre ont été identifiés. Le plus ancien est blanc pour une épaisseur avoisinant les 1,2cm. Le plus récent est légèrement brun pour une épaisseur de 3 à 7mm.

N°2bis rue Fernand Icres : N° cadastre : 1758

Briquetage

La technique du briquetage peut être également utilisée pour créer un sol d’étage sur solive.

Le passage couvert :

Comme à Foix, le passage couvert est enduit au plâtre afin de rendre ce lieu généralement obscur plus lumineux. Trois types de plâtres différents ont été observés, signe de plusieurs plâtrages sur une longue durée.

N° ? rue Fernand Icres : N° du cadastre : 1798

Enduit plâtre blanc d’extérieur. Cette trace d’enduit est sûrement le reste d’une façade anciennement enduite au plâtre située à droite ou à gauche de ce reste.

CONCLUSION :

La présence, dans ce petit village ariégeois,  de 3 types d’enduit plâtre en extérieur : plâtre blanc, plâtre teinté dans la masse à l’ocre jaune et plâtre-sable ainsi que les nombreux remplissage d’ossature bois au briquetage de briques foraines et de plâtre révèlent la variété et le rôle important du plâtre d’extérieur dans le bâti traditionnel du sud toulousain (Aude, Ariège, Haute-Garonne) malgré un siècle de destructions systématiques depuis 1914.